BASS PROJECT

Ce blog présente tous mes projets de guitare bassse dites customisées. Ce blog déroulera et expliquera étape par étape les choix que je ferai, il vous montrera l'ensemble du travail réalisé pour chaque basse. Et certaines seront en vente !

17 novembre 2007

Le deffretage

C'est une opération délicate. Il y a plusieurs méthodes. Du Do It Yourself au luthier. Vous trouverez aisement sur le net des blog ou des sites qui détaillent cette opération. A svoir aussi qu'il y a un dossier complet dans le Bassiste Magazine N°12. Pour ma part j'ai choisi la méthode du tournevis fin d'électricien. Il suffit de la passer entre la touche et la frette puis soulever doucememt. Je n'avais jamais fait cette opération, du coup la touche, ci et là, à quelques pains. Ceci-dit cela à son charme et depuis que j'ai vu l'état de la Fender-P de Sting (cf la couv de Bassiste Magazine N°14) je ne stresse plus sur lerendu visuel d'une basse. Et puis si j'avais voulu un travail au top j'aurai carrément acheté une fretless. Revenons à nos moutons. Maintenant il faut poncer afin d'éliminer les échardes. Pensez à vos doigts ! J'ai utilisé du papier de verre N° 120. Bien poncer dans le sens de la longueur de la touche. Maintenant il va falloir faire un choix. Soit vous laissez les emplacements des frettes vides (Comme le grand Jaco), soit vous les comblés avec du téflon ou de la pâte à bois. Moi j'ai choisi pour l'instant de les laisser vides. Enfin maintenant il vous reste plus qu'a passer une cire ou un verni au choix sur la touche. J'ai préféré la cire qui pénettre bien dans le bois et qui bouchera un peu les cavitées des anciennes frettes.


DCFC0047


Posté par Fredozeul à 09:32 - ACCOUSLESS - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2007

Un basse Fretless

L'envie était trop grande. Après ce fabuleux projet qu'était IDEM'S ROSES, j'avais une furieuse envie de recommencé. J'avais envisagé d'utiliser le même principe que pour la basse précédente. J'avais aussi envie d'une fretless. Il y'a quelques mois j'ai achété un grosse daube sur le net (Ebay  pour nommé personne) de marque SOJING. Une basse soit disant éléctro-accoustique design. Lorsque je l'ai reçu, elle avait de la gueule mais elle sonnait comme DJ Taliban. Je l'ai laissé depuis ce temps sur un stand. Un très bel objet de déco en passant. Mais ce soir j'ai décider d'y faire quelques modifications. En premier lieu, j'ai viré le chevalet car le Piezo qui était monté dessus est vraiment d'une piètre qualité. Ensuite j'ai défretter la basse. Etape douloureuse. Je viens de finir de passer de la cire sur les touches. Ci-dessous un  photo d'une guitare, ma basse c'est la même chose en noit.


sojing


Posté par Fredozeul à 22:24 - ACCOUSLESS - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2007

Elle est terminée

Sans doute que vous deviez croire que le projet était abandonné ? Et bien non et je dirai même plus c'est terminé ! La dernière fois que j'avais posté sur ce blog, c'était pour annoncer que la peinture des motifs était finie. Entre temps j'avais reçu l'accastillage et le manche. La première étape a été de la faire assembler par un pro. Il étaithors de question que je l'assemble moi-même. Il n'y a rien de pire qu'une assemblage mal fait et le résultat est généralement sans appel ! La basse ne sonnera pas et bonjour les frisettes. Pendant que mon luthier préféré - Vincent BUSSON à Crest(26) - assemblait la basse dans son atelier, je devais regler un dernier détail - mais de taille - les micros ! Ma première idée était de monter des micros CREL. Alors que beaucoup de gens me conseillaient plutôt de regarder du côté de SEYMOUR DUCAN, FENDER US ou BARTOLINI. Le problème des ces majors du micro c'est qu'elles offrent une gamme très larges, et les forums ne m'ont guère aidés. Trop d'avis divergents, on lis tout et son contraire... Bref autant aller au bout de son idée. Du coup j'ai commandé chez CREL (Fabricant Français du coté de PAU - COCORICO).

Vous trouverez ci-dessous les photos de la bête. Je tacherai rapidement de mettre en ligne un MP3 pour que vous puissiez juger par vous-même du rendu. Avec le recul, le coût final est proche d'une Fender Jazz Bass fender classique,mais avec un différence de taille. C'EST UN OBJET UNIQUE !


DCFC0020 DCFC0021 DCFC0023 DCFC0024 DCFC0026 DCFC0027 DCFC0028 DCFC0029


Posté par Fredozeul à 13:11 - IDEM'S ROSES - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2007

Le peinture est presque terminée

Enfin, le rendu final approche et la peinture du corps est presque terminée. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve que c'est carrement fabuleux. La prochaine étape sera les quelques retouches et le vernis.


HPIM0712 HPIM0715 HPIM0713


Posté par Fredozeul à 22:28 - IDEM'S ROSES - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 juin 2007

En cours de finalisation

Les esquisses sont quasiment en phase terminale. Voici le rendu au crayon à papier et quelques essais en couleur. Le mise en peinture approche !


HPIM0668 HPIM0656 HPIM0662 HPIM0669 HPIM0670


Posté par Fredozeul à 18:54 - IDEM'S ROSES - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2007

Les premières esquisses

Les premières esquisses tracées au crayons à papier sont faites. Il manque encore toutes la parties vers le chevalet. Une fois que cette phase sera terminée il restera la plus délicat ! la mise en peinture.


HPIM0636 HPIM0637 HPIM0638

Les premières esquisses


Posté par Fredozeul à 09:15 - IDEM'S ROSES - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2007

IDEM'S ROSES

Je recommence !

Je me suis lancé à nouveau dans le projet d'assemblage d'une nouvelle basse. Après mes résultats mitigés concernant le projet de l'ARIA PRO 2 CTB. Cf voir le lien suivant : http://www.ariactb.canalblog.com

J'ai repensé à la fois la mon projet en terme de sonorité et de design. Pour le premier point j'ai opté pour un clône de FENDER JAZZ BASS passive. Pour le design j'ai longuement cherché une personne ayant le talent et le doigté pour peindre un décors sur un corps nu (de basse bien sur). J'ai choisi un rosier rampant le long du corps de la basse. J'ai fini par trouvé Stephanie dit : "Steph" tout bêtemment. Vous trouverez dans les catégories ses coordonnées.

La premier étape consiste donc à se procurer un corps de basse type FENDER JAZZ BASS. Plusieurs choix s'offrait à moi. Soit le faire faire par un luthier (trop cher), soit récuperer un corps d'une basse pourri pour le poncer et le préparer à recevoir une peinture mais l'experience de l'ARIA PRO 2 mais un peu refroidis, enfin l'acheter sur le net. Là encore j'ai longuement cherché et opté pour un corps en Frêne massif que j'ai trouvé sur Ebay. A ce sujet un lien pointe directemement sur la boutique ou vous trouverez de qoui assembler une basse (où une guitare) de A à Z. Les prix sont interressant et es envois sont soignés.

La seconde étape est pour Steph : Je lui ai découpé un gabarit pour qu'elle puisse faire une esquisse. J'avoue que le résultat réalisé sur un bout de carton et des pastels me laisse présager un résultat plus que probant. Cette fille à manifestemement un talent fou !

Enfi il fallait aussi que je baptise ce projet. J'ai choisi le nom de IDEM'S ROSES et ainsi Idem's Roses vit le jour en l'an de grâce 2007. le nom est une sorte d'hommage au talent de l'artiste que va se charger de la décoration de cette basse. Ce sera aussi le nom de cette basse.

Prochaine étape la déco proprement dit sur le corps de la basse et le vernissage


DCFC0003 DCFC0004

Ci dessus : Le corps tel que je l'ai reçu.
Ci-dessous : Les premieères exquisses de Steph

HPIM0604 HPIM0606


Posté par Fredozeul à 21:43 - IDEM'S ROSES - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2007

STEPH

J'était à la recherche d'un artiste peintre dans ma région depuis pas mal de temps déjà. Mes recherches étant infructeuses j'avais décidé de trouver un portail regroupant l'ensemble des artistes et artisants de ma région. Par malchance il y avait toutes sortes de compétences aussi divers que variées mais toujours pas le moindre peintre pointant le bout de son pinçeau. En désespoir de cause j'avais fini par contacter personne, via son courriel, une personne qui réalisait des vitrines décorées en bois peint. Cette dernière me contacta pour me dire que ne pouvait pas prendre mon chantier mais qu'elle allait me mettre en raletion avec quelqu'un de toute confiance. Enfin la providence pointait le bout des ses ailes célestes.

Cette personne me contacta donc un jour, enfin son époux (pour des raisons que je vous laisse découvrir si un jour vous faite appel à ses services). Après une brève explication téléphonique j'avais donc pris rendez vous chez eux. J'avais remarqué à plusieurs reprises que les artistes avait une facheuse tendance à afficher leurs oeuvres aux murs. Steph ne dérogait pas à cette règle. Dès mon arrivée et entre deux explications je glissais de rapides coups d'oeil furtif vers les murs afin de mesurer pleinement le talent de cette fille (et je pèse mes mots). C'est par ce début d'histoire que notre collaboration artistique et amicale débutat. Je ne vous raconterai pas la suite car cette dernière relève du domaine de ma vie privée et bien entendu je vous prie de m'en excuser.

Et voici ce pourquoi vous avez affiché cette page :

Stépahnie LELU - Artiste peintre indépendante
guy.lelu@orange.fr

Posté par Fredozeul à 22:09 - ARTISTE : STEPHANIE LELU - Commentaires [0] - Permalien [#]